têtière éditions mosquito

RENATO QUEIROLO

Renato Queirolo entreprend des études à l’Académie des Beaux-Arts de Brera avant de travailler, en 1977, sur le scénario de La Strega, un récit publié dans Alter Alter et dessiné par Anna Brandoli. Avec cette dernière, il enchaine en 1981 avec Rebecca, puis en 1987 avec L’Uomo (Alias). Leurs travaux communs sont tour à tour publiés dans Linus, dans Orient-Express, dans Corto Maltese et dans Comic Art. De 1980 à 1990, Queirolo est le rédacteur en chef des éditions de L'Isola Trovata, pour lesquelles il publie Alias en 1987.

A la fin des années 80, il entre chez l'éditeur Sergio Bonelli. Il lui propose du matériel inédit provenant d’auteurs confirmés comme Hugo Pratt, Dino Battaglia, Sergio Toppi, Attilio Micheluzzi, Ferdinando Tacconi, Gino D'Antonio, Renzo Calegari et d'autres plus modernes tels que Paolo Eleuteri Serpieri, Milo Manara, Giancarlo Berardi et Ivo Milazzo (avec la version couleur de Ken Parker). Le succès de ces titres lui permet de superviser les publications des séries Tex Tre Stelle, Tutto Zagor, Il Comandante Mark, Tutto West et Storia del West. En 1989, il supervise les séries Zagor, Nick Raider, Mister No et la mini-série, Volto Nascosto. Il écrit également des scénarios pour les séries Nick Raider et Magico Vento (série publiée en France par les éditions Mosquito, sous le nom de « Esprit du Vent »). Après quelques années Renato Queirolo passe le relais à Gianfranco Manfredi.

Privilégiant le genre réaliste, Renato Queirolo s'efforce de mettre en scène des personnages à la psychologie poussée et de construire une œuvre singulière.

Bandes dessinées

Anna Brandoli, Renato Queirolo
20.00 €
Octobre 2021